La vigne

L'année viticole commence en automne, une fois les vendanges finies et le matériel rangé, c'est la Saint-Martin et aussi le début des travaux d'hiver.

Arracher les anciennes vignes et préparer le terrain, réparer les murs. Les premiers gels se font sentir, la sève est redescendue dans les pieds de vignes, c'est le moment de la taille.

Fin mars - début avril, la vigne se réveille et avec elle, l'ensemble de l'écosystème. Plantations et mise en place de la saison peuvent maintenant débuter.

En mai, la vigne bourgeonne, bourgeonne de partout. Il faut supprimer les pousses inutiles pour fortifier les autres; on appel ceci en terme local "éplaner". Une première manière de régulariser la production.

En juin, la vigne pousse et s'épanoui. Il faut attacher les rameaux à l'échalas, ou les passer dans les fils. Le moment crucial de la floraison arrive avec ses promesses et ses craintes.

En juillet - août, la vigne pousse jusqu'à 5 à 10 cm par jour. Il faut cisailler, palisser et aussi supprimer l'excédent de raisin qui vous assurera des vins de qualité.

Septembre est plus tranquille pour le vigneron, à la vigne on regarde les grains gonfler, traluire et mûrir. Le travail est à la cave, où il faut préparer le pressoir et le matériel pour les vendanges.

Fin septembre pour les années exceptionnellement chaudes - ou début octobre, vient la période des vendanges. Le raisin est mûr et ne demande qu'à être cueilli; c'est aussi la fête au pressoir en regardant couler le moût, fruit du travail de l'année.

 

©Genevaz - 2012